Modifier
11
May
May 11, 2021, 7:52 pm

Les Réseaux

Dès 1952 Le système SAGE fonctionnait grâce au plus gros ordinateur jamais construit capable de recueillir automatiquement les données radar brutes. Il est reconnu pour être l'un des tout premiers réseaux numériques de l'histoire de l'informatique (mêlant capacités de calcul, interfaces de saisie, interfaces de lecture, téléphonie, modems, téléscripteurs, télégraphie)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Semi-Automatic_Ground_Environment

1955 Premier réseau informatique à but commercial : SABRE (Semi Automated Business Related Environment) réalisé par IBM. Il relie 1200 téléscripteurs à travers les Etats-Unis pour la réservation des vols de la compagnie American Airlines.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sabre_(informatique)

Arpanet

C'est à la suite de l'envoi du satellite Spoutnik (1957) que les États-Unis forment, au sein du département de la défense, un groupe appelé ARPA (agence de recherche technologique du département de la défense des États Unis). À qui, il va confier en 1961, le premier puissant ordinateur de chez IBM.

1962. J.C.R.licklider, spécialiste des technologies de l'information (a publié une première théorie sur l'utilisation de la commutation de paquets en 1961) rejoint l'ARPA. Il y fait entrer un de ses amis Fred Frick pour travailler sur l'interconnexion entre les ordinateurs de tous les centres de recherches américains avec lesquels l'Arpa travaille. Le but est alors de partager plus facilement les ressources et données et surtout de faire baisser les coûts et limiter les doublons en recherche.
1965. Première connexion d'ordinateurs entre le Massachussets et la Californie par une liaison téléphonique. Cette expérience va prouver la faisabilité et l'utilité d'un réseau d'ordinateurs.Elle va aussi achever de convaincre de la supériorité de la commutation de paquets par rapport à l'utilisation de circuits dédiés comme ce fût le cas dans cette expérience.
1966. Robert Taylor, psychologue et mathématicien est Recruté. C. Hersfeld, directeur de l'Arpa décide de financer la création d'un réseau informatique délocalisé reliant les universités en contrat avec eux.
1968. le plan du réseau est prêt sur papier. la DARPA accepte de financer le développement du matériel de routage des paquets d'ARPANET. Ce développement fut confié en décembre à un groupe de la firme Bolt, Beranek and Newman (BBN) de Boston.
• Début 69 La BBN se charge de le mettre en place (devenant le fournisseur d'accès à Arpanet) et le groupe d'universitaires Network Working Group est chargé d'étudier les protocoles d'utilisation d'Arpanet. En février, Steve Crocker et le NWG
inventent les Request for comments (RFC qui existent toujours de nos jours), en mode collaboratif, ouvert et transparent.
Opérationnel le 20 septembre 1969, Arpanet sert de banc d'essai à de nouvelles technologies de gestion de réseau.
• Le 29 octobre 1969 a lieu la première liaison Arpanet, dans la salle de calcul du département informatique de l'Université de Californie, à l'université de Los Angeles par Leonard Kleinrock
• Décembre 1970, mise en place du protocole de communication entre ordinateurs pour le réseau ARPANET appelé Network Control Protocol ou NCP, ancêtre du protocole TCP/IP
1971 Les premiers essais en " vraie grandeur " impliquant une quinzaine d'ordinateurs.
• En octobre 1972 , le NWG acquiert une dimension internationale. Il est rebaptisé INWG (International Network Working Group) lors de la première conférence internationale sur les communications informatiques,
• En 1973, neuf mois plus tard seulement, lors d'un séminaire à l'université Stanford 2 , est retenu un protocole appelé Transmission Control Protocol (TCP), qui va progressivement s'imposer, contre la volonté des opérateurs télécoms.
• En 1978, le Transmission Control Protocol est scindé en deux, avec le TCP et l'IP, qui vont ensuite converger. L'INWG est placé sous la direction de Vinton Cerf.
• En 1974, le TCP/IP (Transmission Control Protocol et Internet Protocol) est créé pour uniformiser le réseau ; le système est toujours utilisé de nos jours.
• En 1990 l'ARPANET fut dépassé et remplacé par des techiques plus récentes, ainsi le projet correspondant prit fin.

Sources

Cyclades, Transpac

Au même moment, le travail sur les réseaux en France a démarré par la mise en œuvre de Cyclades. Projet expérimental ayant pour but de créer un réseau global de télécommunication, utilisant la commutation de paquets. Chargé du projet par la Délégation à l'informatique, Louis Pouzin réunit une petite équipe, qui démarre en 1971 à six personnes environ, et choisit des gens à l’extérieur de l’IRIA comme Jean-Louis Grangé, Hubert Zimmermann (concepteur de la première
version de l’architecture OSI), Jean-Pierre Touchard, Michel Elie, Jean Le Bihan et Gérard Le Lann.
Louis Pouzin s'intalle dans les locaux de l'IRIA, qui a des mètres carrés disponibles à Rocquencourt, et chez qui aucun projet de réseau n’est encore installé. La première démonstration de Cyclades a eu lieu en 1972 . Les échanges entre Cyclades et Arpanet, nombreux, ont été facilités par la présence de Français dans l'équipe de début d'Arpanet. L'équipe Cyclades entretient des
contacts réguliers avec celle qui travaille à Arpanet, notamment avec Vinton Cerf et Bob Kahn .
Le réseau fut opérationnel en 1974, mais dès 1975, des choix politiques s'y opposent. Il est abandonné en 1978, au motif qu'il entrait en concurrence avec Transpac. Le réseau Minitel passa donc par ce dernier, avec, pour ses utilisateurs un coût plus élevé et le rationnement de l'accès aux données. Transpac a rapidement connu une forte croissance. Ouvert en 1978 avec 1500 accès directs possibles, il passe à 5000 en 1981, à 10.000 en 1983, et à 30.000 en 1984, l'année où Internet n'en est encore qu'à 1000 ordinateurs raccordés Il a été utilisé entre les distributeurs automatiques de billets et leurs serveurs et pour les lecteurs de
cartes bancaires des commerçants.Avec une croissance très rapide après que la Direction générale des Télécommunications ait distribué gratuitement à tous les abonnés au téléphone des minitels, au départ pour son annuaire Électronique, mais aussi, dans un deuxième temps, pour promouvoir la création de nouveaux services dits Télétel.

Cyclades faisait le choix technique de transmettre ses paquets indépendamment les uns des autres (sans souci de leur ordre d'arrivée), car ils étaient réassemblés au point de destination (comme avec Internet). Quand pour Transpac, Le chemin reste figé jusqu'à la fin de la conversation.

Sources

Courrier électronique et Usenet

Le courrier électronique précéda la naissance d’Internet et fut un outil crucial pour sa création. Il vit le jour en 1965. Le réseau d'ordinateurs ARPANET contribua largement au développement du courrier électronique. Les ordinateurs étant immenses et peu nombreux, ils étaient utilisés de manière partagée. Chaque utilisateur avait son créneau d'utilisation. La messagerie avait fonction de moyen de communication entre utilisateurs d’ordinateur.
En 1971, Ray Tomlinson proposa l’utilisation du signe @ pour séparer le nom de l’utilisateur de celui de la machine.

Aujourd'hui, pour émettre ou recevoir des messages par courrier électronique, il faut disposer d’une adresse électronique et d'un client de messagerie (ou d’une messagerie web permettant l'accès aux messages via un navigateur web). La plupart des fournisseurs d’accès à Internet procurent au moins une adresse électronique à leurs usagers. Elles sont constituées des trois éléments suivants, dans cet ordre :
• une partie locale, identifiant généralement une personne (lucas, Jean.Dupont, joe123) ou un nom de service (info,vente...).
• le caractère séparateur @ (arobase), signifiant at (« à » ou « chez ») en anglais.
• l'adresse du serveur, généralement un nom de domaine identifiant l'entreprise hébergeant la boîte électronique (exemple.net, exemple.com, exemple.org).

L’acheminement des courriels est régi par plusieurs protocoles :

  • SMTP est destiné à l’envoi d’un message.
  • POP et IMAP servent à rapatrier des messages pour leur lecture.

Les courriers électroniques, comme les autres formes de communication via internet, sont soumis aux règles informelles d'usage décrites dans la nétiquette.

Usenet quant à lui est un système en réseau de forums, inventé en 1979, lancé publiquement en 1980 à l’Université de Caroline du Nord à Chapel Hill and Duke University et ceci une décennie avant l’arrivée du web.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Usenet

Post suivant Post précédent